Première sortie en solitaire.

Ça c’est pour faire rêver le chaland, la réalité c’est plutôt Bibi fait un road trip en mode Dora l’exploratrice.

Allé je vous raconte tout ça.

Après un intense effort au travail , je me rends sur le site Atoc et découvre dans la section « Comptes rendus des sorties »… un post de Maxou qui parle d’un endroit féerique qui donne envie d’une idée d’ailleurs dans lequel on a envie de se perdre. Il ajoute à ça des photos magnifique. Alors je me dis que soit il a volé ces photos dans le dernier GEO du mois dernier, soit il faut que j’aille voir ça.

Ni une, ni deux je contacte le Maxou et je lui demande un plus d’info sur l’itinéraire, les embranchements à prendre, les pièges éventuels, la météo, la faune et la flore local… bref je me rends compte que je me fatigue moi même, alors je n’imagine même pas ce que lui (Maxou pour ceux qui ne suivent pas) doit penser de moi….

Après avoir donc pris un max de renseignement je me lance dans la préparation de mes affaires et je me dis c’est bon j’ai listé tout et je pars samedi matin.

Sac fait et moto prête…

Mon idée était donc de traverser le Vercors et faire le trajet entre Voreppe-Die.

Samedi matin, me voila donc à Voreppe et sous un ciel menaçant je me dis que je vais aller jusqu’au bout de mon idée car elle a le mérite d’être (presque) la mienne et c’est déjà ca.

Je fais donc une première étape Voreppe – St Gervais. Oui bon rien de bien folichon non plus.

Puis l’aventure commence, St Gervais – Rencurel. Alors la c’est assez grandiose. On traverse une nature vraiment splendide qui vous vide la tête à n’en plus finir. Un truc qui vous retourne et vous fait penser à rien… sinon au plaisir d’être là.

Un petit arrêt s’impose

J’enchaîne sur ma lancé, Rencurel – Chamaloc. Pour la petite histoire je trouve ce nom (Chamaloc) tellement rigolo que j’ai voulu aller voir si cette ville existe vraiment ( quand il y a une rue qui dessert 4 maisons on dit ville ?). 😛

Effectivement à la fin de la ville (dédicace à Maxou :mrgreen: ) il y a un pont. Alors là, il faut s’entendre à l’échelle du nanomètre on est sur le Viaduc de Millau. A l’échelle normal… on est sur un truc qui enjambe une sorte de bouillasse qu’on peut appeler pont.

Juste après ce viaduc donc et mille merci pour les conseils Maxou, je prends à gauche et là…. La claque. 😎

Des champs de lavande, une route en pierre et galet qui serpente entre les champs… malgré la fin de la saison je me retrouve avec des odeurs de lavande qui me donne envie de passer la nuit là.

Alors voila mon bivouac, on a l’impression d’être dans « Rendez-vous en terre inconnue » non ? §mdr

Je me pose tranquille et me dis qu’après 12h (4h d’après ma montre, 12h selon les syndicats) de roulage j’ai le droit de me reposer un peu.

Alors les pastas (comme dit ma fille ) au feu de bois, ça vaut tout l’or du monde….

Il fallait bien ça comme feu pour faire cuire 100g de pates
Elle est pas belle la vie ?

Par contre la nuit a été quelque peu difficile.

Je faisais du camping sauvage. Donc quand j’entendais une voiture j’avais peur que se soit le propriétaire du terrain qui vienne m’engueuler.

Puis le drame…. Vers 3h du matin, alors que je dormais profondément, je sens une pression sur mon visage comme si quelqu’un prenait appuie sur ma tente…. Je me réveille tels le guépard prêt à en découdre avec quiconque, prêt à défier Tyson sans problème. Arrivé dehors il faut se rendre à l’évidence…. c’est juste le vent qui était très fort ce jour la et qui appuyait sur ma tente. Rien de plus.

Dimanche matin, un fruit au réveil et ça ira suis un guerrier moi.

Je range mes affaires, détail qui claque je mets un caleçon propre c’est important on c’est jamais… §siffle

Je lève les yeux et je vois ces montagnes qui m’appellent qui n’attendent que moi et m’offrent un spectacle qui me fait dire « tu as pas beaucoup dormi mais au fond tu es venu pour ça alors profite du spectacle et va rouler ».

Quelle vision d’enfer au réveil

J’en prends encore plein les yeux. 😯 😯

Je descends la route ça bouge un peu, les cailloux volent un peu partout, mais j’aime bien.

Arrivé au village Les Planeaux je trouve que l’avant de la moto se comporte comme…. Si l’avant était à plat….

Non ça peut pas être ça. Tout se passait si bien jusqu’à présent, j’ai pas pris un coup de fusil par un propriétaire qui ne voulait pas qu’on squatte son terrain, j’ai pas mis le feu à la forêt, je me suis pas fait violé par un ours……. Donc tout va bien….

PUT**N de me*de. J’ai crevé de l’avant. §bandit 👿 😈

Direction Die à 4km de là. Je roule à 8-10km/h et j’arrive à la station. Je fais la pression et je sens que l’air se barre par la valve.

J’examine le pneu et rien de visible. Je réessaye de faire la pression…. Toujours pareil.

Bon il faut se résoudre à malheureusement appelé l’assurance. Sachant que fin juin j’avais déjà eu besoin d’eux car je m’étais fait voler mon AT….

Prise en charge rapide et un temps d’attente estimé à 45min.

1h30 plus tard rappel de l’assurance « Monsieur nous sommes désolé mais aucun des dépanneurs appelé ne répond à nos appels…. On réessaye et on vous tiens au courant ».

La solitude se fait un poil sentir mais bon. J’ai une ATAS, ben comme le dit ma moto c’est de l’Aventure et du Sport que de faire un Paris – Dakar entre Lyon et Die.

Je me dis il faut que je partage mes malheurs avec quelqu’un… J’envoie un texto à Mika Nari. Il me rappel de suite et essaye de trouver une solution. Alors là je dis merci. Je trouve ça vraiment sympa et encore merci à lui. <3

L’assurance me rappelle et me dis qu’elle a enfin trouvé un garagiste qui se trouve à 10min et qui arrive.

Garagiste qui arrive, super sympa et qui me demande de bouger la moto de 50 mètres pour qu’il puisse regarder un truc….

Il touche un peu le pneu sans rien faire de spécial. Il regonfle et là…. tels le messie le pneu ne perd plus d’air. Il me demande de le suivre à son garage. Re-dégonfle tout, revisse la valve et me demande de réessayer la moto. Je fais une balade de 10min et je reviens. Tout se passe bien. &lt;3

Je rentre. La motivation a été un peu entamé et il est déjà 13h. Je dois rentrer chez moi. Je prends la nationale et fait une balade en mode « je trouve le paysage et les routes superbes mais comment je ne suis pas serein mais alors pas du tout ».

J’en ai quand même pris plein les yeux

Le soir en rentrant chez moi tout heureux je récupère ma fille qui pour continuer dans les réjouissances a une bonne gastro……..

Pour le pneu je ne saurais pas expliqué. J’ai fais changer mes pneus hier (j’ai pris des TKC 70) et la chambre à air présentait 1 micro trou mais pas du tout à coté de la valve comme je le pensais. Ce qui est perturbant c’est que depuis 5 jours je roule comme ça, j’ai vérifié la pression et je n’ai rien remarqué. §hein

Au final un moment d’enfer que je referais sans aucun problème et encore un grand merci à Maxou et à Mika.

Author: Vince

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *