Test de la veste Rev’It Poséidon 2 GTX

J’ai dû changer de blouson. Comme introduction il y a pas mieux…

Après avoir gardé mon Spidi 5ans, il a fallu mué.

Je me suis amusé à écumer les forums et les sites spécialisés (merci à Motoblouz en passant, pour leurs conseils et leurs aides). Je finis par me décider et se sera la veste Rev’It Poséidon 2 GTX. Si tu peux placer tout ça au scrabble, je te raconte pas le nombre de point que tu vas faire.

Pourquoi avoir pris le Rev’It Poséidon 2 GTX ?

Il faut faire un rapide retour sur le pourquoi de ce choix.

Sur le forum « Terre & Bitume » j’avais lancé une discussion sur les choix possibles pour changer de blouson. Un jour je tombe sur quelqu’un qui me parle de tissu laminé. Je trouve le principe extraordinaire. Il correspond à mes attentes, à savoir, ne plus me sentir compresser dans mon blouson tout en étant bien protégé.

Je passe donc un temps fou à essayer de comprendre ce qu’est ce tissu et comment ça fonctionne.

Pour faire mon intéressant, résumer un peu. Un tissu laminé se compose de trois couches de tissus soudées entre elles. Pour ce qui est de ce blouson :

– une extérieure (qui est déperlante)

– une au milieu (en Gore-tex, qui assure la respirabilité et l’étanchéité du blouson)

– une intérieure (qui apporte confort et chaleur)

Après avoir fait pas mal de comparatif, chercher des infos sur les qualités et défauts de chaque produit que j’ai trouvé. Je trouve que ce blouson a le meilleur rapport qualité / prix que je recherche.

On est bien d’accord que cet avis ce fait en fonction de moi, de mes critères de recherches. Certaines personnes auront probablement d’autres critères et choisiront complètement autre chose.

Bon allé je me décide et je commande mon blouson. Pour la taille, j’ai pris ma taille habituelle. On verra bien ce que cela donne.

Présentation du blouson

Dix jours après avoir passé la commande, voila enfin mon blouson. Je le sors du carton et je reste perplexe. Il est lourd, rigide. Mais alors très rigide. Genre pantalon de cow-boys porté trop longtemps. On dit souvent que la première impression est la bonne. J’espère m’être trompé.

Une fois le choc du poids passé, je me concentre sur le blouson. De premier abord il fait sobre. Quand je vois toutes les étiquettes qui lui sont attachées, je me dis que ça va être une armure à la Iron Man, mais non. C’est sobre. Trop ? Pour moi un peu, pour d’autres probablement pas.

Concernant les poches, on en trouve sept au total :

À l’extérieur  on en a trois :

-deux sur la partie avant, larges complètement étanche. Mais la tirette est un peu petite je trouve.

– une grande à l’arrière du blouson. J’ai pu mettre la house de mon casque et une paire de gant été.

À l’intérieur  on en a trois :

– une de chaque côté de l’intérieur du blouson

– une sur le rabat droit de la doublure thermique.

Tu vas me dire que ça fait que six poches, alors que j’ai annoncé sept. Tu vas donc en conclure que soit je sais pas compter ? Soit je suis devenu fou ?

Pas du tout, il y a une petite poche cachée dans la partie supérieure de la veste. Elle permet de mettre un porte feuille sans problème. J’ai même parfois roulé en oubliant de la fermer ( je parle de la poche, d’accord?) et rien n’a disparu. C’est excellent.

Il dispose également d’un col tempête. J’en avais jamais eu avant. C’est une sorte de col qui est sensé épousé la gorge et prendre place dans le bas du menton. Sans grand suspens, je le trouve inutile. Parce que trop petit. Je pense que c’est une super idée, cela permet de se passer de tour de coup, mais il est vraiment pas adapté ici. J’ai essayé de le mettre et il me serre trop la gorge. Dommage. Heureusement il est amovible. On retrouve alors un col qui ferme par bouton pression. Ce dernier est réglage par un système de glissière. Pas mal ça.

Les manches sont très grandes. Si tu portes une montre ou un bracelet etc.…. Tu ne seras jamais embêté pour enfiler le blouson. Elle offre une ouverte de 15 cm. Attention je ne sais pas si c’est la même taille d’ouverture pour tous les blousons. Point à vérifier à l’achat. Pour rappel le mien est un « XL ». Par contre le scratch permettant de fermer les manches le paraît petit. A vérifier.

Essayage et premières impressions

Bon après avoir enlevé pendant une heure toutes les étiquettes, je me lance enfin dans l’essayage. Concernant la taille, la coupe est parfaite au niveau des épaules, les bras sous bien couvert. Les manches ne viennent pas gêner les mains. Il n’y a pas de fils qui dépassent. Les protections de niveau 2 (c’est un vrai plu) sont en SEEFLEX, similaire au D3O, s’adaptent sans difficulté aux mouvements. J’aime beaucoup.

Par contre je confirme il est rigide, en le fermant j’ai l’impression de ressembler à ROBOCOP. La rigidité est présente. Je peine à bouger la tête. Tout est raide. Je me demande si j’ai pas fait une connerie ?

Je prends un peu de temps pour l’ajuster à ma taille de mannequin. Il y a des réglages sur le côté permettant d’ajuster au mieux.

Que se passe-t-il après 2000 km ?

Voilà effectivement un peu plus de 2000 km que je roule avec. Il est temps d’en faire un bilan. Déja il faut dire que la rigidité est passée. Il c’est assouplit après 500 km environ. Heureusement, car avant ça, c’était vraiment pas agréable.

Pour revenir à mon cahier des charges initiales, je voulais un blouson dans lequel je n’étais pas compressé et efficace en toutes saisons. Je déteste avoir froid en moto. C’est un truc dont je ne suis pas fan du tout. Quand les températures sont proches de 5 degrés, j’ai dû mettre un haut thermique et un petit pull. Je n’ai eu qu’une sensation de froid qu’après une heure passée dans ces conditions. Un arrêt, petit café, petit jus d’orange et hop ça repart sans problème. Par contre au-dessus de 5 degrés, le haut thermique est suffisant. j’ai roulé sans aucun problème. Le pied.

J’ai même roulé avec un tee-shirt quand il a fait 20 degrés. Vraiment bluffant le tissu laminé.

Concernant la pluie, une fois le blouson correctement fermé, j’ai envie de dire qu’il se transforme en une seconde peau. Aucune micro goutte n’a pu pénétrer dans le blouson. J’ai fait 200 km sous une pluie fine, modérée, forte, très très forte (j’ai même eu de la grêle) puis soleil. Durant cette balade, je n’ai souffert d’aucune infiltration de pluie. Je suis resté bête quand la grêle est arrivé. J’ai voulu m’arrêter pour mettre une combinaison de pluie. Après réflexion, je me suis dit que non, que j’allais en profiter pour tester le blouson. J’ai bien fait. Je n’ai absolument pas ressenti de gêne. Pas une éclaboussure, pas une goutte d’eau sur mes vêtements. Rien, chapeau messieurs.

Par contre une chose m’a surprise dès le départ. J’ai une sensation de pression au niveau du buste. En effet j’ai l’impression que l’air s’accumule devant ma poitrine mais qu’elle ne passe pas à travers. Le blouson fait vraiment office de barricade. J’espère que les ouvertures de poitrine prévu en cas de chaleur permettront d’évacuer sensiblement la chaleur.

Je me suis aventuré sur des chemins en offroad. J’ai enlevé la doublure, ouvert toutes les aérations, et en avant. Dans ces conditions, il reste un peu lourd, les aérations ne sont pas suffisantes car on chauffe vite en offraod. Mais bon il m’a permis de faire une balade de deux heures malgré tout. Ce n’est pas sa vocation première, mais il fera le job.

Que manque t’il à ce blouson ?

Après ces kilomètres, le bilan est plus que positif, selon mon usage. Je dirais qu’il lui manque quelques touches pour être le blouson parfait. Cependant un détail m’a souvent gâché le plaisir de rouler. Le bouton pression du col « classique » qui ferme pas bien et qui a tendance à se barrer régulièrement. J’ai un mal fou à le remettre en roulant. Il est vraiment mal pensé. Il vient avec les turbulences tapées dans mon casque et j’avoue que ça me rend fou ce bruit.

Les tirettes des poches sont un peu fines, j’ai toujours peur de les casser.

Une poche de poignée pour glisser une carte bancaire ou un badge autoroute serait un vrai plus.

Le col tempête est vraiment trop petit, à revoir ?

Les manches sont un peu grandes, mais j’attends de voir ce que cela va donner l’été.

Mais au fond je trouve qu’il vaut sont prix au vu de ses prestations dans le froid et la pluie. C’est un super choix pour moi.

Author: Vince

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *